Les fleurs qui attirent les frelons

Beaucoup de fleurs attirent les frelons. A l’instar des abeilles, ces hyménoptères butinent et pollinisent les fleurs, mais ce n’est pas tout.

Les fleurs peuvent également les attirer car elles sont une base de la chaine alimentaire. Les frelons peuvent venir y chasser d’autres insectes plus petits. Ils peuvent également venir se nourrir des sucres libérés par les végétaux, ainsi que des fruits.

Les fleurs de lierre attirent les frelons

C’est à l’automne qu’on s’apperçoit du phénomène. C’est la période où le lierre fleurit. Les insectes pollinisateurs n’aillant rien d’autre à butiner, se retrouvent par dizaines, par centaines sur les fleurs de lierre. Le frelon asiatique y trouve à la fois du pollen et du nectar. Mais également, il vient y chasser des guêpes et des abeilles.

Le lierre est donc pour lui une source de sucre. Ce sucre lui sert à avoir assez d’énergie pour vivre et se déplacer. Le sucre est essentiel au métabolisme du frelon.

Mais le lierre représente aussi une source de protéines qui lui servent à nourrir ses larves. Elles sont très nombreuses en fin de saison. A la période où le lierre est en fleurs les nids de frelons asiatiques sont très gros. Ils peuvent alors contenir entre 3000 et 5000 individus.

Les femelles qui seront fécondées, appelées gynes, ont aussi besoin de beaucoup de protéines qu’elles emmagasinent dans leur organisme pour passer l’hiver. Les ouvrières leur ramènent ainsi des morceaux d’insectes. Ce sont souvent des thorax, car ils contiennent les organes vitaux ainsi que les plus gros muscles, ceux qui servent au battement des ailes.

Pour toutes ces raisons, on observe souvent beaucoup de frelons asiatiques sur les fleurs de lierre en fin d’automne et en début d’hiver. Par contre, n’ayez pas peur, quand ils se nourrissent les frelons ne sont pas du tout agressifs.

image 15 - Les fleurs qui attirent les frelons
Un frelon asiatique autour des fleurs de lierres

Fleurs de bananiers, le délice des frelons asiatiques

De nombreuses personnes possédant des bananiers dans leurs jardins, s’apperçoivent que la fleur de bananier attire énormément les frelons asiatiques. Certains passent leur temps avec une tapette à exterminer les ouvrières. Mais au fur et à mesure, la reine continue à pondre et à renouveler le cheptel.

D’autres coupent carrément les fleurs de leurs bananiers pour se débarrasser des frelons.

Il serait intéressant de voir si la molécule odorante de la fleur de bananier pourrait être synthétisée. Elle pourrait alors servir d‘appât pour les pièges à reines frelons asiatiques.

L’observation de la nature et le biomimétisme proposent des solutions souvent très efficaces.

image 16 - Les fleurs qui attirent les frelons
Un frelon européen attiré par une fleur de bananier

La fleur du néflier du Japon attire les frelons asiatiques

C’est un arbre asiatique qui attire un insecte asiatique. C’est également à l’automne, quand les nids de frelons asiatiques sont très gros, que ces insectes viennent par centaines butiner les fleurs des néfliers du Japon. Ils ont peut-être la nostalgie de leur pays d’origine, même si la souche présente en France a plus probablement été importée de Chine.

Le néflier du Japon est un arbre dont la fleur est assez mellifère. C’est donc normal qu’il attire autant d’insectes pollinisateurs. Malgré tout, on remarque une forte sélectivité en ce qui concerne le frelon asiatique. La recherche aurait également la bonne idée de s’y intéresser pour améliorer l’attractivité et la sélectivité des pièges à certaines périodes.

Le saule pleureur, spot de biodiversité en été

Quand il fait très chaud au mois de juillet et au mois d’août, les saules pleureurs libèrent de la sève de leurs longues feuilles. C’est pour cela qu’on dit qu’ils pleurent. C’est d’autant plus vrai hors périodes de sècheresses. Si le sol est trop sec, comme lors de l’été 2022, l’arbre se met en sécurité et plus aucune sève n’en sort.

Si les conditions sont réunies, la sève coule et les frelons viennent s’en nourrir. Des grapes de pucerons se développent aussi à la base des branches. Les frelons viennent les manger ainsi que le miellat qu’ils produisent sur leur abdomen. Les fourmis se régalant également de ce nectar, les frelons viennent capturer les fourmis pour nourrir leurs larves. C’est alors un véritable festin et une source inestimable de sucres et de protéines pour les frelons européens et asiatiques.

Les frelons et les guêpes grouillent dans l’arbre, mais il n’y a pas forcément de nid. Surtout si on ne voit pas rentrer à répétition des frelons dans une cavité du tronc. Pas grand-chose à faire dans ce cas. Laissez passer la saison et dites-vous que si les frelons asiatiques mangent les pucerons, ils laissent pendant ce temps les abeilles tranquilles.

image 17 - Les fleurs qui attirent les frelons
Des frelons et des mouches sur une branche de saule

La sève du chêne, aliment du frelon

Il suffit qu’un chêne soit un peu abîmé sur le tronc, et que la sève noire suinte, pour voir arriver quelques frelons. Ils se posent sur la plaie de l’arbre et viennent se nourrir de la sève. La sève qui va des racines aux feuilles, la sève brute, est riche en minéraux. La sève élaborée, celle qui va des feuilles aux tissus, est riche en sucres.

C’est une aubaine pour les frelons de trouver des sources d’aliments faciles. Si leur présence vous dérange, prenez de l’argile ou de la terre collante, et faites un cataplasme pour fermer la plaie. Les frelons iront chercher de la nourriture ailleurs. Opérer de préférence le matin à la fraiche pour ne pas déranger les frelons et risquer la piqure.

image 18 - Les fleurs qui attirent les frelons
Un frelon attiré par la sève d’un chêne

La Sarracenia, une plante qui attire les frelons pour les manger

La Sarracenia est une plante carnivore qui vit sur des terrains très pauvres et acides, dans des tourbières où le sol ne peut pas la nourrir. Cette plante, comme toutes les autres plantes carnivores, a développé une stratégie assez élaborée: elle attire les insectes par des odeurs très prononcées. Le frelon ou la guêpe se pose à l’entrée d’un long tube qui lui sert d’estomac. Une fois descendu au fond, à cause de poil orientés dans le bon sens, l’insecte ne peut plus remonter et est digéré lentement par la plante.

Le jardin botanique de Nantes a pu observer des Sarracenia remplies de frelons asiatiques et pensait avoir fait une découverte majeure. Des études poussées de l’Univerité de Tours ont montré que cette plante capture beaucoup de frelons asiatiques quand il y a beaucoup de nids à proximité. Sur d’autres secteurs géographiques, les urnes des Sarracenia étaient remplies de mouches ou d’autres insectes.

image 19 - Les fleurs qui attirent les frelons
La Sarracenia attire les insectes pour les manger : ici une mouche

Conclusion

Certaines fleurs attirent les frelons, nous l’avons vu. Pour des raisons de nourriture le plus souvent car ces insectes sont opportunistes. La fleur de bananier, de néflier, de lierre. Parfois, c’est plutôt la sève des végétaux qui les attire, comme dans le cas du chêne ou du saule pleureur.

Nous avons vu le cas d’une plante carnivore, la Sarracenia, qui attire le frelon pour mieux le dévorer.

Il n’y a pas que des fleurs qui attirent les frelons. Il existe également des plantes qui agissent comme des répulsifs naturels à frelons. Voyons dans un autre article quelles plantes repoussent les frelons. (prochainement en ligne)

error

ALLO FRELONS vous plaît ? Rejoignez la communauté sur les réseaux sociaux

Follow by Email
YouTube
YouTube
Instagram
Verified by MonsterInsights