Nids de guêpes en hiver à Toulouse, que faut-il faire?

image 3 - Nids de guêpes en hiver à Toulouse, que faut-il faire?
Un vieux nid de guêpe, plus habité l’hiver

Vous avez aperçu une guêpe en plein hiver dans votre logement de la région toulousaine? Non, je vous rassure, vous n’avez pas rêvé. Et cela peut arriver plus fréquemment qu’on ne le croit. Découvrez ce que deviennent les colonies et nids de guêpes en hiver à Toulouse. Et sachez comment bien réagir lorsque vous les apercevez.

Comment fonctionnent les nids de guêpes ?

Avant de savoir ce que deviennent les nids de guêpes en hiver, nous devons expliquer quel est le fonctionnement des colonies. En effet, au sein de chaque colonie, se trouve en tête de hiérarchie, une seule et unique reine guêpe. Cette ancienne femelle fécondée qui est devenue reine, construit son nid et fonde sa colonie dès que les températures s’adoucissent. C’est-à-dire le plus souvent au début du printemps. Elle y pond alors ses premières larves. Celles-ci deviendront elles-mêmes des ouvrières qui prendront le relai de la reine pour la construction et l’alimentation des futures larves. Une nouvelle femelle fécondée sera naturellement élue future reine et prendra la place de l’ancienne au printemps suivant. L’ancienne reine mourra alors dès que les températures chuteront. Il ne peut y avoir deux reines au sein d’un même nid de guêpes.

Les guêpes survivent-elles à l’hiver toulousain ?

Lorsque les températures de l’hiver baissent, les guêpes ne peuvent plus survivre. Cela par manque de nourriture, mais également car elles vont mourir d’hypothermie. Cependant, une seule et unique guêpe survivra, c’est la femelle fécondée qui deviendra donc la future reine. La nourriture qui deviendra plus que manquante durant l’hiver est donc entièrement consacrée à la reine. C’est donc tout naturellement que les autres guêpes mourront. Les hivers assez froids en Occitanie ne laissent donc quasiment aucune chance aux guêpes de pouvoir survivre. Mais il y a parfois des exceptions, comme cet hiver très doux que nous avons pu avoir en 2020. À cette période, on a pu constater que des guêpes volaient en plein hiver, alors que ce n’étaient pas des reines. En effet, cela est dû aux températures plus que clémentes. Elles leur permettaient de trouver de la nourriture et de ne pas entrer en hypothermie.

Pourquoi peut-on apercevoir une guêpe pendant les saisons froides ?

Lorsque les températures chutent, la future reine cherche un endroit dans lequel se réfugier. En hiver elle agit ainsi pour survivre au froid et pour se mettre dans un état proche de l’hibernation. C’est en fait un état semi-dormant. Elle essaie ainsi de rentrer dans nos maisons toulousaines pour se mettre à couvert et au chaud.

Elle peut ainsi rentrer par de petits orifices ou fissures qui mènent de l’extérieur à l’intérieur de la maison. Mais lorsque les orifices sont trop petits, elle peut également creuser des trous un peu plus grands. On sait qu’elle pourra gratter aussi bien le plâtre, que le bois ou encore la laine de roche. C’est à ce moment-là que l’on pourra alors voir voler ou ramper sur le sol une reine guêpe en plein hiver dans sa maison ! La taille d’une reine guêpe peut atteindre les 20mm. On peut ainsi facilement la confondre avec un petit frelon européen.

Qu’en est-il des nids de guêpes en hiver à Toulouse ?

Puisque elle délaissera son ancien nid au profit d’un nouveau nid pour la belle saison, la reine cherchera donc le plus souvent à fonder son nid dans nos logements aux endroits qui suivent :

  • Dans les combles ou le grenier,
  • Sous les tuiles des toitures,
  • Dans la cheminée,
  • Dans les murs de la maison, souvent ceux à double cloison ou en placoplâtre.

La guêpe pourra également nidifier à l’extérieur, au pied d’un arbre par exemple.

Il faut rajouter que les guêpes ne réutilisent jamais un nid qu’elles ont déjà quitté durant l’hiver passé, même s’il est en bon état. Elles sont également trop territoriales pour pouvoir réutiliser le nid d’une ancienne colonie. Elles préfèrent en construire un nouveau, le plus souvent à un autre endroit.

Que faire face à la présence d’un nid d’hyménoptère en hiver ?

En hiver l’activité interne d’un nid de guêpes est absente. Mais cela n’empêche pas que la reine guêpe y soit bien présente. Surtout lorsque vous constatez que le nid de papier mâché a un aspect frais et une couleur pimpante. Mieux vaut donc rester à l’écart du nid de guêpes pour ne pas vous faire piquer. Même si la reine est faible et en état semi-dormant, elle ne reste pas moins vigilante et saura retrouver ses forces en moins de temps qu’il ne faut pour protéger son futur nid en vous attaquant !

L’idéal est donc de faire enlever son nid de guêpes à Toulouse en hiver par un professionnel pour que l’intervention puisse se réalise rapidement et sans aucun danger. Cela vous évitera en plus d’avoir à engager des frais plus conséquents au printemps ou en été. Surtout lorsque le nid est devenu trop grand et qu’il est peuplé par une multitude de guêpes.

Vous savez désormais comment vivent les guêpes en hiver, pourquoi vous avez pu en croiser une et comment réagir face à un nid en période hivernale. Nous vous disons à bientôt pour de nouvelles informations sur nos chers hyménoptères !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

ALLO FRELONS vous plaît ? Rejoignez la communauté sur les réseaux sociaux

Follow by Email
YouTube
YouTube
Instagram